INSTALLATION & EDITION | Miroir (série)

17 dessins,
encre sur papier Canson 224 g,
format standard A3
câbles acier
2016 – 2020

La série Miroir est composée de 17 planches de biologie animale, réalisées à l’encre. Liées entre elles à la manière d’un arbre généalogique, ou phylogénétique, ce dispositif permet de visualiser l’évolution buissonnante d’une espèce totalement fictive.

A partir d’un crâne de base, reproduit en 2016 d’après une photographie, 3 premières espèces (taxons) sont apparues en 2017 par un travail de reconstitution faciale. Elles ont ensuite évolué puis se sont croisées au cours des années jusqu’à extinction en septembre 2021. Notez donc les ressemblances et les différences entre les individus, descendants et à leur tour ancêtres. L’évolution se poursuit jusqu’à vous présenter un animal réaliste, reproduit d’après une photographie de l’animal réel actuel, pour s’achever sur le reflet du crâne de base. Les évolutions successives n’ont pas permis la survie de l’espèce dans ses conditions de vie actuelles.

« J’ai donné à ce principe, en vertu duquel une variation si insignifiante qu’elle soit se conserve et se perpétue, si elle est utile, le nom de sélection naturelle ».
L’origine des espèces, Charles Darwin, 1906

Le spécimen de départ est celui d’un muntjac de Reeves mâle, petit cervidé originaire d’Asie, très adaptable, son espèce est aujourd’hui considérée comme invasive en France. Ses bois et ses grandes canines sont des attributs importants pour l’accès aux femelles (combat et séduction). La sélection sexuelle est un des mécanismes de la sélection naturelle, moteur de l’évolution des espèces.

« J’ai donné à ce principe, en vertu duquel une variation
si insignifiante qu’elle soit se conserve et se perpétue,
si elle est utile, le nom de sélection naturelle ».
L’origine des espèces, Charles Darwin, 1906


Miroir, arbre généalogique, 2021

Visualiser Miroir, le livre