Textes | expo Wunderkammer

>> Texte de présentation de l’exposition Wunderkammer, la chambre des merveilles (fev. 2016)

> en savoir plus sur l’exposition


En 2008, parallèlement à un travail sur la folie et l’autisme, pour lequel je dessinais essentiellement des portraits imaginaires, je me suis peu à peu intéressée aux oiseaux, insectes, poissons abyssaux, à la nature. En 2013, pour la création de son nouveau spectacle de marionnettes autour des cabinets de curiosités, le metteur en scène de la Cie Kiosk Théâtre, Romain Landat, m’a demandé de réaliser des dessins à intégrer dans son décor. J’ai commencé par créer des facs-similés de gravure, technique utilisée à l’époque des cabinets pour la diffusion du savoir. Puis j’ai poursuivi ce projet en réalisant de « vraies  » gravures (eaux-fortes, aquatintes …).

à la manière d’un « curieux », je collectionne, construis un microcosme pour des invités, un environnement. Je reconstitue des squelettes, crée de nouveaux animaux « fossiles », ceux d’un monde imaginaire – le mien – et les juxtapose avec ceux de « vrais-animaux ». Je mets en avant la part de fantastique, de mythe, présente dans nos représentations du monde et cherche à faire émerger un certain lyrisme de ces représentations froides et scientifiques.


Les cabinets de curiosités désignent aux XVIe et XVIIe siècles des lieux privés, dans lesquels on collectionne et présente à des invités une multitude d’objets rares ou étranges, représentant les trois règnes : le monde animal, végétal et minéral, ainsi que des réalisations humaines. Le but du « curieux/collectionneur » est de saisir et de pénétrer les secrets intimes de la Nature. Ces « chambres des merveilles » (wunderkammern en allemand), sont à l’origine de nos muséums d’histoire naturelle. Tandis que la science moderne se revendique de la plus rigoureuse objectivité, la recherche scientifique de cette époque était parfois empreinte de mysticisme. L’alchimie, que l’on peut sous certains aspects considérer comme une sorte de protochimie, faisait partie intégrante de cette quête de savoir et il n’est pas rare de voir des dragons et des animaux étranges peupler ces Wunderkammern. Réalisme et imaginaire se côtoient donc dans cette soif de connaissance, cette recherche de sens et d’interprétation.


  • Musique de Mathieu Calvez (luthier, musicien…)
  • Cie Kiosk-Théâtre, théâtre de marionnettistes : kiosktheatre.org